Biographie

Auguste est un artiste autodidacte né en 1977 et qui vit et travaille aujourd’hui à Bordeaux.

A 20 ans Auguste est un néophyte dans l’art, il n’est pas issu d’une famille artistique ou d’un milieu culturel fort. Mais comme il aime le rappeler c’est durant de brillantes études, que «l’univers de l’art lui pète aux yeux», «lui saute à la gueule». C’est une porte d’entrée; il découvre cet univers. Par ailleurs Auguste est un pseudonyme qui fait référence à ses années d’études (empereur romain). Il visite des musées, des centres d’arts, prends des cours, et ses premières œuvres abstraites décorent les murs de son appartement étudiant. Les années ont passé, et il a aujourd’hui un métier en adéquation avec ses études mais sa passion créatrice est plus que jamais présente dans sa vie. Il est aussi un collectionneur averti d’art contemporain.

Sa technique est centrée sur la couleur et les formes. Dans ses œuvres, il aime raconter des histoires sur un ton, à la fois populaire et iconoclaste. Ses tableaux sont chargés d’une énergie positive toujours associée à une touche d’élégance «glamour pop» qui caractérise si bien ses œuvres.

«Le spectateur épris de rythme et d’intensité trouve dans cet expressionnisme pop, composé de champs colorés et de traces gestuelles, matière à s’enflammer.» F. Beigbeder

Auguste est représenté dans plusieurs galeries en France (Monaco, Saint-Tropez, Cognac, Paris…) et à l’étranger (Los Angeles, Beverly Hills, New York, Beyrouth, Ibiza, Palma de Majorque, Londres, Hong-Kong…) et expose régulièrement dans des lieux prestigieux comme des concessions Aston Martin. Et les célébrités sont nombreuses à posséder le fruit de son travail.

Son désir de communiquer sa passion et sa volonté de partager une grande partie ses œuvres l’ont conduit à développer une communication sur le web et les réseaux sociaux. «Internet permet de regarder gratuitement des œuvres et j’ai envie de partager ça; si on peut donner des coups de cœurs à des gens qui peuvent avoir un intérêt, c’est formidable » Auguste. Il ouvre ainsi de nouvelles perspectives aux relations qu’un artiste entretient avec son public.